Thématiques

La pandémie de Covid-19

L’Organisation Mondiale de la Santé nous informe :

Les coronavirus forment une vaste famille de virus qui peuvent être pathogènes chez l’animal ou chez l’homme. On sait que, chez l’être humain, plusieurs coronavirus peuvent entraîner des infections respiratoires dont les manifestations vont du simple rhume à des maladies plus graves.

Qualifier de pandémie l’épidémie de coronavirus signifie que la maladie s’est officiellement propagée dans le monde entier.

Le dernier coronavirus qui a été découvert est responsable de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19).

La COVID-19 est transmise par des personnes porteuses du virus. La maladie se transmet principalement d’une personne à l’autre par le biais de gouttelettes respiratoires expulsées par le nez ou par la bouche lorsqu’une personne malade tousse, éternue ou parle. Ces gouttelettes sont relativement lourdes, ne parcourent pas de grandes distances et tombent rapidement au sol. Il est possible de contracter la COVID-19 en cas d’inhalation de ces gouttelettes.

C’est pourquoi il est important de se tenir à un mètre au moins des autres personnes. Il est important de se laver SYSTÉMATIQUEMENT les mains et de TOUJOURS respecter les règles d’hygiène respiratoire. C’est la meilleure façon de se protéger et de protéger les autres.

Le masque est utile pour faire barrière aux gouttelettes projetées par une personne qui tousse ou qui éternue à une distance proche, quand on doit sortir pour aller faire ses courses en supermarché par exemple. C’est un moyen de précaution tout aussi efficace que les gestes barrières de se laver les mains et de ne pas se toucher le visage après avoir touché des surfaces ou des objets.

En l’absence totale d’information venant de la Mairie, un habitant a demandé s’il était prévu de distribuer des masques à la population de Bourbonne Les Bains. Voici sa demande et la réponse du Maire :

Le 22/04/2020 :

« Monsieur le Maire,

Un certain nombre de maires des communes de notre région ont pris l’initiative, dans la perspective du déconfinement, de commander des masques réutilisables pour l’ensemble de la population.

Je vous demande instamment – si ce n’est pas encore fait – de faire de même pour notre commune, et ce compte tenu notamment de la moyenne d’âge qui est aux alentours de 65 ans. Donc une partie significative de la population est « à risque ». Sans moyens de protection, le déconfinement risque de déboucher sur une catastrophe.

Pour le financement de cette mesure, on pourrait envisager une annulation de toutes les dépenses ayant trait à des « festivités » quelconques au titre de l’année 2020.

Compte tenu de la gravité de la situation, je suis sûr que vous éviterez une explication du genre : ce n’est pas nous, c’est la Comcom, c’est le Conseil départemental etc. Non, je vous en supplie: pas de paroles, mais des actes.

Si j’apprends que vous avez signé le bon de commande, je vous serai infiniment reconnaissant.

Bien respectueusement

Joachim Ozdoba
«

Réponse reçue le 24/04/2020 :

« Bonjour Monsieur,

J’ai l’honneur d’accuser réception de votre mail concernant la commande de masques réutilisables.

Je vous informe, qu’effectivement, nous avons réalisé une commande de masques que nous devront recevoir à compter du 16 mai.

Je reste à votre disposition pour tous renseignements complémentaires.

Cordialement
«

Que ces masques viennent de la Région, du Département, comme cela a été annoncé, de la Communauté de Communes, ou de la Commune, nous dirons

MERCI

Je suggère que nous méritions des détails supplémentaires de Monsieur le Maire, tels que des réponses aux questions suivantes :

  • Combien des masques ont été commandés
  • Quand et où les masques seront-ils mis à disposition par la Mairie
  • Qui sera admissible à recevoir des masques de la Mairie
  • Seront-ils gratuits ? Si non, quel sera le prix de ces masques
  • Nous sommes informés que l’utilisation normale est de 2 à 3 masques par jour. À quelle fréquence les personnes admissibles à recevoir des masques de la Mairie pourront-elles recevoir des masques supplémentaires

En cette période anxiogène, il est primordial que nous soyons informés.